Quel est le prix d’un site internet ?

 

Effectivement, lorsque vous voulez acheter une voiture, vous avec un budget maximum, vous n’arrivez pas chez le vendeur en disant “Quel est le prix d’une voiture ? ” mais plutôt : Quel est le prix de ce modèle ? Et avec telle et telle option combien me coûtera t-elle?

Il existe des voitures de tous modèles, citadine, monospace, 5 places, 7 places etc…pour les sites internet c’est finalement la même chose.

 

Un site peut être une vitrine, avec seulement quelques pages, il peut être e-commerce, avec une boutique en ligne intégrée, un nombre de pages beaucoup plus important, un formulaire de réservation, un module de paiement en ligne etc…

Vous pouvez choisir entre un site basé sur un « template » c’est-à-dire un modèle de base , ou un site complètement sur-mesure  avec un design unique, et vous pouvez avoir besoin de référencement (positionnement sur les moteurs de recherches), de statistiques sur la fréquentation du site, et tout cela doit être défini en amont afin de pouvoir fixer un tarif car le prestataire travaille à l’heure, et il doit pouvoir quantifier son travail pour le budgétiser.

La différence d’un prestataire à l’autre se fera donc dans le tarif horaire ou à la journée. Un prestataire débutant ou en freelance pourra proposer des tarifs variant de 150 à 200 euros la journée, une agence plus importante avec un grand nombre de collaborateurs jusqu’à 500 à 600 euros /jours.

Mais attention, le rapport qualité/prix est tout aussi important que lors de l’achat de votre voiture !! Un petit tarif mais qui cache de gros manquements, que vous décèlerez une fois le produit acheté, c’est autant de problèmes à gérer et parfois à faire réparer par un concurrent et donc de l’argent gaspillé. Il est préférable de travailler avec une agence qui vous propose un tarif raisonnable mais pas en dessous des prix du marché et qui vous offre un travail de qualité et une relation de confiance, un suivi post-réalisation, et une souplesse dans les échanges.

Car un tarif tiré vers le bas est synonyme de ZERO flexibilité dans les demandes du client, et le risque est donc d’obtenir ZERO satisfaction pour le client. Sachant que lors d’un projet web, ou même d’un projet de design, la sensibilité du client se parfait à mesure que le projet avance, les désirs s’affinent, les propositions du prestataires doivent coller à l’attente d’un client qui parfois ne sait pas lui même ce qu’il souhaite exactement.

Le prestataire doit prendre le temps de guider son client, de l’écouter, de cerner ses désirs pour lui proposer ce qui collera parfaitement à ses attentes, même celles qui ne sont pas claires pour lui mais qu’un bon prestataire saura faire jaillir des différents échanges avec son client.

En résumé, pour le client il est donc préférable de se poser les bonnes questions et de faire le point sur son besoin réel avant de demander un tarif, et il ne doit pas s’attendre à avoir une réponse avant d’avoir étudié en détail avec son prestataire le contenu détaillé de son projet.

Et cela dans l’intérêt des deux parties :

  • Pour le client : S’il ne détaille pas son besoin dès le départ du projet il risque de se retrouver avec un dépassement de son budget puisqu’il va devoir rajouter des prestations qui n’étaient pas mentionnées dans le projet de départ et la proposition commerciale initiale.
  • Pour le prestataire : Pour ne pas avoir à redéfinir le projet ou à modifier des choses déjà établies si le client s’aperçoit qu’il a oublié de mentionner qu’il avait besoin de telle ou telle prestation.

Une gestion de projet rigoureuse est donc essentielle pour la bonne marche de tout projet web.

Voilà pourquoi on ne peut absolument pas répondre à la question ? Combien coûte un site web ? Sans avoir sous la main la réponse aux questions contenues dans le cahier des charges. (voir l’article précédent sur le cahier des charges).

Projet internet - Contact